Home
NL
DE
FR
Entreprise
Restauration
Etude
 Estimation
 Références
 Colloques/lectures
Atelier
Fine Art
 Contact
ENG
SP
J.F. Hoppenbrouwers (1819-1866) avant le traitement (fragment)
J.F. Hoppenbrouwers (fragment) apr├Ęs le traitement


Restauration

Le processus de restauration permet d'améliorer la « lisibilité » et de rétablir la fonction originale d'une œuvre (malgré les effets irréversibles du temps).

Les interventions sur l'objet consistent souvent à enlever des matériaux ajoutés lors de « restaurations » précédentes, qui perturbent l'image. De nouveaux matériaux sont également ajoutés, notamment pour dissimuler les dégradations anciennes.

La restauration a des implications esthétiques.

 - l'élimination des couches jaunies, comme les vernis, la cire, etc.

 - l'élimination des retouches et des couches de peinture décolorées

 - le remplissage partiel ou complet des éléments manquants

 - le comblement et la retouche des lacunes au niveau des couches de peinture

 -  l'application de couches de finition, comme les vernis


 Conservation active

 Les opérations de conservation active consistent à traiter un objet pour éviter tout endommagement ou dégradation supplémentaire. Les opérations en question visent à optimiser les conditions de conservation des œuvres d'art.

Le restaurateur doit donc prendre en charge :

 

 

- l'élimination de la saleté, des moisissures, etc.

- la fixation des éléments instables ou de la peinture écaillée

- l'élimination des supports inadéquats

- l'application de nouveaux supports

- l'amélioration des cadres et des systèmes d'accrochage

 

Conservation passive

 - le contrôle et la gestion de la température, de la lumière et de l'humidité

- le filtrage de l'air pollué

- la prévention des incendies et des vols

- le développement d'un plan d'urgence

- l'emballage correct des œuvres et la gestion du transport des œuvres

- la diffusion d'informations auprès des personnes intéressées